Les victimes de la Dépakine sont aidées par les avocats du cabinet Dante

Les victimes de la Dépakine sont aidées par le cabinet d’avocats de victimes des erreurs médicales et des médicaments toxiques qui constitue des dossiers d’indemnisation.

Le cabinet d’avocats de Maître JOSEPH-OUDIN et Sophie JOUSLIN de NORAY est composé d’avocats et de juristes qui oeuvrent pour la défense des victimes d’accidents médicaux et des victimes des médicaments toxiques et des produits pharmaceutiques qui s’avèrent dangereux pour la santé. A ce titre nous défendons les victimes de la Dépakine, de ses dérivés (Dépakote, Depamide, etc) mais aussi des autres anti-convulsivants (Keppra, Lamictal).

Des procédures sont d’ors et déjà en cours contre le laboratoire Sanofi-Aventis France.

Des recours sont envisagés contre l’Etat.

Le cabinet d’avocats DANTE de Maître JOSEPH-OUDIN et Sophie JOUSLIN de NORAY est à la disposition des victimes, pour établir sans frais, un diagnostic des possibilités d’actions des victimes de ces médicaments.

L’aide aux victimes se fait en étroite collaboration avec l’APESAC, association de défense des victimes de la Dépakine.

Vous pouvez nous joindre au 01 43 22 44 53 (en cas d’urgence : 06 62 71 92 21) ou contact@dante-avocats.fr.