Janvier 2019 : Médiator – Tromperie aggravée devant le Tribunal de grande instance de Paris

Madame, Monsieur

Vous avec été constitué partie civile dans le cadre de la procédure pénale relative aux faits de tromperie aggravée du fait de la mise sur le marché et du maintien de la commercialisation du Médiator.

Début décembre, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a renvoyé l’ensemble des procédures pénales relatives au Médiator devant le Tribunal correctionnel de Paris.

Je souhaitais donc vous informer que cette procédure devrait être jugée à compter de la fin du mois d’octobre 2019, durant plusieurs mois consécutifs (il nous a été annoncé une durée de 6 mois, 4 demies journées par semaine).

Dès que j’aurai des informations plus précises, je vous les communiquerai.

Quoi qu’il en soit, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer à Paris à l’occasion de ces audiences puisque je vous représente. Si vous souhaitez assister à certaines audiences, je vous prie de bien vouloir m’en informer pour que nous nous organisions. Nous aurons le temps d’en reparler ultérieurement.

Dans cette attente, je reste, avec toute mon équipe, à votre disposition pour toute information complémentaire,

Par ailleurs, je souhaitais partager avec vous une pièce de théâtre intitulée « Mon Cœur » réalisée par Pauline Bureau qui relate le parcours des victimes du Médiator. Cette œuvre, parfaitement documentée, est véritablement poignante et captivante.

Je vous invite donc à la visionner gratuitement en cliquant sur le lien suivant : https://culturebox.francetvinfo.fr/theatre/theatre-contemporain/mon-coeur-de-pauline-bureau-au-theatre-de-chatillon-282175

Je vous adresse tous mes vœux les meilleurs pour la nouvelle année qui arrive et qui permettra, je l’espère, enfin, de faire juger et condamner les Laboratoires SERVIER.

Veuillez agréer l’expression de mes sentiments dévoués et les meilleurs.

Charles JOSEPH-OUDIN

Avocat à la Cour

 

 

Pour télécharger ce courrier, cliquer ici